Vous êtes ici Accueil > Accueil > A la Une

40 ème Anniversaire du CNRO

Cette année le Centre National de Recherches Océanographiques de Nosybe célèbre son 40ème anniversaire. Créé le 04 avril 1977 par décret n° 77-081 son statut a été modifié une première fois en 1992 et la deuxième fois le 25 mai 2016 par décret n°2016-613.
L’évènement est mis à profit pour rappeler et mettre en exergue le contexte de l’océanographie et son importance pour Madagascar.
L’objectif global de cette célébration du 40ème anniversaire est d’organiser un travail de réflexion avec les parties prenantes pour que la recherche océanographique soit reconnue comme un pilier stratégique de développement durable de Madagascar
Reconnue comme la 4ème plus grande île du monde, les zones côtières et marines de Madagascar sont longues de 5300km. Elles concernent les treize régions littorales sur les 22 que compte le pays et qui abritent 54,72 % de la population (INSTAT, 2011).
Ces zones sont constituées des milieux naturels les plus riches et les plus diversifiés du pays et présentent un intérêt tant pour la communauté nationale, régionale que pour la communauté internationale. Les ressources côtières et marines constituent une force de développement pour Madagascar : entre autres les secteurs pêche et tourisme qui sont actuellement d’important pourvoyeur de devise pour notre pays.
Les potentialités encore insuffisamment exploitéesconcernent les domaines de la pêche (artisanale et industrielle), l’aquaculture, le tourisme, le transport maritime, la production minérale et pétrolière, la biotechnologie (substances médicinales et cosmétiques), l’éducation et la recherche.
Plusieurs organismes interviennent dans le domaine marin et ou science maritimes : des Départements ministériels, des Centres Nationaux de Recherches, des Universités et Instituts, des ONGs, des Entrepriseset autres…C’est une bonne chose faut-il qu’on arrive à coordonner ces toutes ces activités.
En quarante ans d’existence, le CNRO a rencontré des difficultés de toutes sortes. Pour remettre le CNRO à la place qu’il lui faut, ces problèmes doivent être résolus à court, moyens et long terme. Ces problèmes sont d’ordre institutionnel, relatif à la bonne gouvernance, aux infrastructures et domaines fonciers, à la gestion des ressources humaines et matériels.
Enfin, le CNRO lance un appel solennel à tous les décideurs de tous les niveaux, aux partenaires techniques et financiers, à la population riveraine d’agir ensemble pour la protection, la préservation et une gestion responsable de toutes les activités touchant la mer et les ressources marines et côtières pour que cette immense richesse profite au bien-être de tous les Malgaches.
Pièces jointe

PDF - 301.2 ko